Être en présence...

19 avril 2017

FAQ 16 - Sortir de la répétition

Avant dernière partie de ma FAQ. Il y est question du troisième oeil et de la répétition.

téléchargementreter

Posté par GuillaumeDoucere à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 avril 2017

Deviens tes pieds

Ce n'est pas ton mental qui te fait avancer, quand il prend trop de place deviens tes pieds!

pieds-nus-287x300

Posté par GuillaumeDoucere à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

12 avril 2017

FAQ 15 - Revenir à zéro

Quinzième partie de ma FAQ. Je réponds à des questions de Daniel au sujet des relations amoureuses, de l'enfermement subjectif - notamment dans les religions -, du refus d'incarnation et du pourquoi de certaines relations familiales.

 

 

imagesreter

05 avril 2017

FAQ 14 - Deuil, les guides et moi

Dans cette foire aux questions, il est question de la fin du deuil et de ma vision des guides, des anges.

jkj

29 mars 2017

FAQ 13 - Rapport à l'argent, rapport à l'autre

Dans cette treizième partie de ma FAQ, je réponds aux premières questions et suggestions de Daniel et, plus précisément, sur l'argent et les relations.

ce-que-nos-petites-phrases-disent-de-notre-rapport-a-l-argent


22 mars 2017

FAQ 12 - L'amour dedans ou dehors ?

Douzième partie de ma foire aux questions.
Où trouver l'amour ?

plus-belles-citations-amour

21 mars 2017

Les contraires

" Les contraires ont toujours le même noyau. "

Anne Sylvestre

17098413_1314856658560243_2450376931478832901_n

20 mars 2017

La vérité est inépuisable

" La langue et l'esprit ont leurs bornes, la vérité est inépuisable. "

Marie-France Garaud

1546240_10153054600136293_3681404805296536319_n

15 mars 2017

FAQ 11 - Arrêter de fumer ou arrêter d'être dur avec soi ?

Cette semaine, il est question du rapport au tabac et, par extension, du rapport à nos dépendance.

téléchargement

14 mars 2017

Tenir

Toujours et jusqu’à la fin. Tenir.

Avec toi, sans toi. Tenir.
Avec vous, sans vous. Tenir.
Face au groupe. Face au monde. Tenir.

Seul face au tsunami. Tenir. Rester debout. Se tenir droit.

Face à notre responsabilité de blesser l’autre pour avancer.
Parce que c’est juste.
Parce que c’est la vie qui décide.
Tenir.

Face à la culpabilité que l’on voudrait nous faire porter. Tenir. Rester debout. Se tenir droit.

Face à la douceur mielleuse. Tenir.
Face aux bonnes intentions infernales. Tenir.
Face aux détails signifiants. Tenir.

Tenir parce que la vie nous dépasse, que notre conscience est limitée.
Tenir parce que nous voulons nous résilier.
Tenir parce que nous ne comprenons rien.

Tenir pour se battre ? L’on tient vraiment lorsque l’on a fini de lutter, lorsque nous ne nous laissons plus bringuebaler par les courants mais que nous les laissons nous traverser. Tenir pour ne pas en être anéanti.
Que nous soyons le bourreau de quelqu’un ou la victime de quelqu’un d’autre : Tenir car nous ne sommes ni l’un ni l’autre.

Tenir en faisant face à l’absolu, car seul l’absolu nous permet de tenir.

Tenir parce que les monstres ne sont que des courants d’air, parce que l’ouragan ne peut pas nous emporter. Y croire. Vraiment.
Tenir parce qu’au cœur de la tornade se trouve la paix.

Tenir et nous ne serons plus les mêmes qu’avant.
Nous ne serons plus qui nous croyons être, mais nous serons qui nous sommes vraiment.

Il n’y a pas de victoire, ni d’erreur. Absolument.

Rester debout, se tenir droit comme incarner l’absolue souplesse.
Trouver ce lieu en soi où la force de vie est intacte malgré les tourments ambiants.

« Se tenir » est s’accrocher à quelque chose, supporter, être écrasé par le dur, survivre…
« Tenir » est lâcher les béquilles qui nous immobilisent, vivre la difficulté dans du tranquille.

« Se tenir droit » non pour obéir à un ordre paternaliste mais pour se souvenir que nous sommes tous essentiels dans ce que nous apportons aux autres : de la joie comme des blessures, quelque soit l’importance et la gravité.

Derrière la souffrance se cache la vie. Toujours.

Déborah Delouvien

532644_357994404272630_1692512868_n