La « vouivre » ou la wyvern aurait été primitivement un « serpent de feu » et non pas un serpent d'eau. Cette légende expliquerait pourquoi les vouivres ont des ailes et portent au front cette escarboucle étincelante quand elles plongent dans les fontaines ou dans les puits, elles laissent leur escarboucle sur la margelle. Cette gigantesque pierre précieuse, est parfois caché dans les roseaux des berges d'une rivière ou d'un lac tandis que la vouivre y pêche, et peut être subtilisé par un voleur audacieux. Il y a là une association de la « vouivre » avec une idée de lumière et de chaleur sortie des entrailles de la terre ; aussi, traditionnellement la vouivre garde-t-elle les trésors souterrains. Souvent d'ailleurs la Vouivre crache le feu.

Monstre folklorique, la vouivre fait pourtant partie intégrante, depuis des siècles, du patrimoine de plusieurs pays européens (Angleterre, France, Suisse notamment).

Souvent les traditions se perdent, même dans le Jura, le réel noyau de la légende. Il n'y a plus depuis la seconde moitié du xxe siècle d'histoires rapportées oralement à propos d'une Vouivre ou d'une personne qui a tenté de s'emparer de sa pierre précieuse (escarboucle). 

Cet être mythologique a été associé au féminin, et tout particulièrement aux Déesses-Mères. Son mouvement ondulatoire et sa forme l’associent à l'énergie sexuelle ; ses résurrections périodiques et ses mues l'associent aux phases de la lune qui incarnent le pouvoir régénérateur des eaux, mais aussi énergies latentes renfermées dans le sein de la terre. Il représente la force vitale, étant à la fois créateur et destructeur. 

Cependant la vouivre représente aussi nos profondeurs émotionnelles en mouvement.

Dans le mot vouivre, les mots « OUI » et « VIVRE », ou « VOUS » et « IVRE » se mêlent et se conjuguent pour exprimer la Force de Vie. C’est l’Energie tellurique qui anime tout être vivant issu de la Terre (minéral, végétal, animal, humain).

la Vouivre est la Mère Universelle, la Source, le Principe d’avant la Manifestation. Elle est mâle et femelle à la fois, androgyne.

1393884_637817512930093_565117283_n