" Roger se levait de bonne heure pour aller à son travail. A peine le café avalé, il se dirigeait vers le métro, les paupières rouges. Tout le monde à cette heure avait grise mine.

A un moment entra dans la rame un jeune homme qui déclara d'une voix forte : " Mesdames, messieurs, je ne sors pas de l'hôpital, ma femme ne m'a pas quitté, je n'ai pas le sida, je ne sors pas de prison et je vous souhaite une bonne journée. "

A la station suivante, il descendit. Tout le monde souriait, certains riaient de bon coeur.

Roger fut joyeux toute la journée et le soir, lorsqu'il rentra, il embrassa tendrement sa petite femme malingre mais plaisante, elle aussi rentrait du turbin, ils se mirent à table, jambon pommes de terre, il lui racontait l'épisode du métro, tous deux rirent, burent quelques bons coups de vin.

Alors ils s'entraînèrent mutuellement dans la chambre ce soir-là, et ils firent l'amour. La nuit fut délicieuse, même dans leurs rêves. "

Brigitte Fontaine in " Le bon peuple du sang "

Et cet extrait de film : http://www.youtube.com/watch?v=Fhg0btQV_tA

946957_565972413447937_1059097883_n (1)