" N'esquivez pas votre responsabilité ! Soyez intensément vivants dans votre travail et faites tout ce qui est humainement possible. Mais en même temps ne créez pas de tension, ne soyez pas frustrés. Soyez confiants, et que votre action devienne prière, sans vous préoccuper du résultat.

Un Maître voyageait avec l’un de ses disciples. Ce dernier avait pour tâche de s’occuper du chameau. Ils arrivèrent de nuit. fatigués, à un caravansérail. Le devoir du disciple était d’attacher le chameau, mais il ne sert soucia pas et laissa le chameau dehors. Il pria simplement Dieu : “Prends soin du chameau”, et il s’endormit. 
Le lendemain le chameau n’était plus là : volé ou égaré, on ne sut ce qui s’était passé. 
“Où est le chameau? “demanda le Maître. 
‘Je ne sais pas, répondit le disciple. Demande à Allah! Je lui ai dit de s’occuper du chameau, car j’étais très fatigué, aussi ne sais-je pas ce qui est arrivé. Je ne suis pas responsable. D’ailleurs, c’est ce que tu nous enseignes : faites confiance à Allah. Aussi ai-je fait confiance.” 
Le Maître dit : “Fais confiance à Allah, mais attache d’abord ton chameau, car Allah n’a pas d’autres mains que les tiennes.” 
Si Dieu veut attacher le chameau, il devra employer les mains de quelqu’un, il n’a pas d’autres mains. Et c’est votre chameau ! La meilleure manière, la plus facile et la plus simple est d’utiliser vos mains. Attachez le chameau, et ensuite faites confiance à Allah. Faites tout ce qui est en votre pouvoir, bien que cela ne garantisse pas le résultat. Il n’y a pas de certitude. Mais faites quand même tout ce que vous pouvez, puis, quoi qu’il arrive, acceptez-le. 
C’est ce que signifie “attacher le chameau” : faites votre possible, n’esquivez pas votre responsabilité. puis si rien ne se passe ou si quelque chose va de travers, alors seulement faites confiance à Allah... 
C’est très facile de faire confiance à Allah et d’être paresseux. C’est très facile de ne pas faire confiance à Allah et d’être un activiste. Etre le troisième type d’homme est difficile : faire confiance à Allah et pourtant rester actif. Mais alors vous n’êtes plus qu’un instrument. Dieu est le réel acteur, et vous n’êtes qu’un outil entre Ses mains. 
L’être religieux est celui qui fait tout ce qui est humainement possible, sans pour autant créer de tension. Alors l’action devient une sorte de prière, sans attachement à un résultat particulier. Alors il n’y a pas de frustration. 
La confiance vous aidera à rester libres de toute frustration, et attacher le chameau vous aidera à rester vivants, intensément vivants. "

Osho

Et puis cette chanson de Brigitte Fontaine avec Grace Jones (lien ci dessous) :

http://www.youtube.com/watch?v=0_lXRYgL2T8

" L’air se cabre dans la nuit d’hiver
Tout est silence, terre et ciel
Le désert luit loin de la mer
Tout en bas du mont Saint-Michel
Au sommet j’avale un vent muet
Grisant comme un vin de Toscane
Mon regard plonge dans la baie
Je vois passer la caravane
Ils sont bien cinquante
Les chameaux, les gens
Sous la lune errante
Là, se balançant
Le rythme royal
Me charme et m’appelle
Volant, je dévale
Les longues ruelles
Sur le sable doux comme un miroir
Je cours vers eux tout en criant
Ils passent, ils passent sans me voir
Détachés sur le ciel d’argent
Seul, un homme un regard embrasé
Fier comme un prince d’Erevan
Me tend une rose embaumée
Et il rejoint la caravane
Je reste figée
Dans ma peau d’hermine
Et puis je m’en vais
Vers ma limousine
Je pose la rose
Sur le siège avant

Je marque une pause

Je rentre à Dinan

Ais confiance en Dieu,
Attache ton chameau "

Brigitte Fontaine