La planète est devenue un lieu où règne une grande division dans la façon dont les gens envisagent la vie. D’un côté, il y a ceux qui choisissent de créer l‘obscurité autour d’eux. Ils vivent dans la peur et la haine et recherchent ce qu’il y a de plus mauvais dans la vie. La drogue, la guerre et la torture, l’oppression, la famine, sont répandues partout. Les prédicateurs du Jugement dernier ne pensent qu’à la fin nucléaire de la vie sur terre.
d’un autre côté, il y a maintenant de nombreux groupes qui cherchent à élever la conscience. Partout sur la planète, les gens se rassemblent pour apprendre les processus de l’esprit et le mode de fonctionnement des pensées. il y a une grande aspiration à apprendre et à aimer davantage – à améliorer la qualité de notre vie, à sauver et à guérir la planète. Chaque personne sur cette planète a sa valeur et est digne de son propre amour. Ce sont notre rejet et notre haine de nous-mêmes qui, sur cette planète, sont à l’origine de tous les problèmes. Le microcosme fonctionne en reflétant sa positivité ou sa négativité sur le macrocosme. Il a toujours existé des groupes disant à d’autres groupes qu’il sont inacceptables ou pas assez bien. L’objet du préjugé dépend de l’endroit où vit sur la planète. Les gens qui ont peur et ne se sentent pas bien semblent avoir besoin de dénoncer un groupe, ce qui n’est jamais sain, ni pour nous ni pour la planète.
Comme je l’ai dit mainte fois, lorsque nous nous aimons réellement, nous ne pouvons pas faire de mal ni en faire à autrui. Là est pour moi la réponse à la paix dans le monde. l’amour inconditionnel est le but pour lequel nous sommes tous ici. Il commence avec l‘acceptation et l’amour de soi-même.

Louise L. Hay “L'amour sans condition”