Imaginez que vous étendez un bras droit devant vous, le dos de la main fixant le ciel, tandis que vous tenez fermement dans votre paume un diamant précieux. Vous garderez, bien entendu, votre main solidement fermée, vos doigts s'agrippant au joyau pour ne pas le laisser s'échapper.

Alors, si quelqu'un vous invite à "lâcher prise", que ferez-vous? Ouvrirez-vous la main, au risque de laisser tomber le diamant?

Que se passe-t-il dans votre tête si vous vous dites que vous devez laisser aller ce que vous avez de plus cher? Croyez-vous que "lâcher prise" veuille dire laisser tomber, renoncer, capituler, jeter l'éponge, perdre la face ou abandonner la partie? Si c'est le cas, pas étonnant que vous refusiez de vous y soumettre!

Or, le vrai lâcher prise implique plutôt de voir les choses autrement, de s'ouvrir à de nouvelles avenues auxquelles vous n'avez pas encore songé vous-même.

Dans le cas présent, il n'est pas nécessaire de garder la main au-dessus du sol pour l'entrouvrir: vous pouvez la retourner vers le haut, paume vers le ciel... et dénouer vos doigts afin de faire de la place aux nouvelles possibilités qui se présentent à vous.

Lâcher prise, c'est tout simplement lâcher le contrôle, faire confiance à la vie et s'ouvrir pour recevoir les innombrables bienfaits qui pleuvent sur votre tête.

La prochaine fois que vous sentirez qu'il vous faut lâcher prise, refaites ce petit geste significatif: libérez-vous de votre souci en l'offrant à Dieu, tendez les mains droit devant vous, ouvertes et prêtes à accueillir de divins joyaux, sous forme de bénédictions providentielles ou de solutions parfaites !