Tout n'étant que supposition, il n'y a pas de vérité dernière, par conséquent, le contraire d'une vérité est aussi une vérité.