« Vous venez me voir avec un mille et un problèmes, mais ma réponse est toujours la même. Si vous venez avec votre colère, je dis « Soyez conscient de cela », si vous venez avec votre avidité, je dis « Soyez conscient de cela », si vous venez avec votre luxure, je dis « Soyez conscient de cela » — parce que l’attention coupe la racine même. Quelle est la racine ? Le manque d’attention est la racine. On ne peut être en colère que si on est inattentif. Essayez d’être en colère et conscient en même temps ; vous verrez que c’est impossible. Soit vous serez conscient, alors la colère ne sera pas là, soit vous serez en colère et la conscience aura disparu.

Jusqu’à présent, personne n’a été capable de gérer les deux ensemble, et je ne pense pas que vous puissiez prouver l’exception. Essayez-le. Il est possible que vous puissiez penser que les deux se produisent, mais si vous regardez minutieusement vous verrez : quand l’attention est là, la colère n’est pas, quand la colère est là, l’attention n’est pas. Le manque de conscience est la racine de tous les maux ; alors l’attention est la seule médecine.

Bouddha dit, « Je suis un médecin. » Un jour, quelqu’un lui a demandé, « vous dites sans cesse que vous êtes un médecin, mais je ne vois pas de médicaments autour de vous. Quels médicaments donnez-vous ? » Il répondit, « Mon médicament est toujours le même : c’est l’attention ; je prescris l’attention. » Et ce n’est pas disponible en pharmacie ; vous devez changer votre chimie interne pour l’obtenir. Vous devez changer votre chimie interne. À l’heure actuelle, votre chimie interne fonctionne de manière telle qu’elle produit de l’ignorance, de l’inconscience. Cela peut être changé, cela peut être dé-automatisé.

Mais rappelez-vous, une méthode est suffisante pour corriger tout ce qui est erroné. Cette méthode, c'est l’attention. Et comment allez-vous savoir que vous l’avez atteint ? L’attention est quelque chose d’intérieur, elle est si profonde que personne ne peut la voir. Pourtant, si vous devenez conscient, toutes les personnes qui ont un peu d’intelligence, qui ont des yeux pour voir, prendront conscience de cela — parce que lorsque l’attention se produit en vous, la compassion se met à rayonner, l’amour se met à rayonner.

Bouddha dit : « Allumez la flamme de l’attention dans votre cœur, et tout votre être rayonnera la compassion. » La compassion est la preuve. Tant que la compassion ne se produit pas, rappelez-vous, vous devez être dans l’illusion ; vous devez être en train de faire autre chose que d’être dans l’attention. »

Osho

11075202_10153060810751293_1159550259472652690_n