" Le mal a un but : que chacun puisse reconnaître le bien et continuer avec. Mais le mauvais a fait cela, s'est déguisé en mauvais dans ce but pour que vous soyez grand, que vous sachiez : " C'est mal, je ne devrais pas le faire. Je dois continuer avec le bien. " Parce que vous comparez, vous dites : " Ceci est vraiment al, ceci est bien. " Parce que si vous n'avez pas le mal pour comparer, vous ne savez pas. Vous perdez votre direction et le but, donc il doit y avoir un maya, mais ce sont des bouddhas qui se déguisent derrière le maya. "


Ching Hai

563995_355000491238688_1128896601_n