Histoires, paraboles, contes...

18 juin 2015

Avoir raison

« Le maître se promène dans le potager en compagnie de trois disciples après une longue séance de méditation, quand tout à coup, le plus jeune se dirige vers les salades, et écrase sous sa semelle une limace. Le deuxième disciple, sourcils froncés lui dit : "Tu as eu tort d'écraser cette limace, car quand bien même il s'agit d'un animal trés primaire, c'est néanmoins une forme de vie, et la vie est sacrée et doit donc être respectée. " et se tournant vers le maître : " N'est-ce pas maître ? " et le maître lui répond : "... [Lire la suite]

24 janvier 2015

L'idiot et le théologien

Un moine zen vivait avec son frère borgne et idiot. Un jour, alors qu'il devait s'entretenir avec un théologien fameux, venu de loin pour le rencontrer, il se trouva dans l'obligation de s'absenter. Il dit alors à son frère : « Reçois et traite bien cet érudit ! Surtout ne lui dis pas un mot et tout ira bien ! » Le moine quitta alors le monastère. Dès son retour, il alla promptement retrouver son visiteur : « Mon frère vous a-t-il bien reçu ? » s'enquit-il. Plein d'enthousiasme, le théologien s'exclama : ... [Lire la suite]
28 mai 2014

chant d'amour pour la vie...

Il existe une tribu Africaine où l'âge ne se compte pas à partir du jour de l'accouchement ou même du jour de la conception.Dans cette tribu, la date de naissance correspond au jour où l'enfant à naître n'est encore qu'une pensée dans l'esprit de sa maman.Lorsqu'une femme décide d'avoir un bébé, elle se retire de la tribu et va s'asseoir seule sous un arbre. Elle écoute alors le silence jusqu'à ce qu'elle entende une chanson : la chanson que lui transmet son futur enfant désirant venir au monde. Une fois fait, elle va retrouver le... [Lire la suite]
27 novembre 2013

Histoire de pratiques spirituelles

"  Un ascète hindou et un moine catholique comparant les caractéristiques de leurs exercices spirituels respectifs. « Je médite douze heures par jour, déclare l'ascète au moine. Et vous? » « Voilà qui est merveilleux », répond le moine, « nous ne méditions guère. » « Je jeûne dix jours par mois », continue l'ascète. « Nous ne jeûnons qu'une fois par an, le jour du Vendredi Saint », précise le moine. « Le jeudi et le dimanche, je reste éveillé toute la nuit à... [Lire la suite]
08 novembre 2013

regrets des malades en fin de vie

Bronnie Ware, une infirmière Australienne travaillant en soins palliatifs,a publié la liste des regrets des malades en fin de vie :1. J'aurais aimé avoir le courage de vivre comme je voulais, et pas de vivre la vie qu'on attendait de moi.2. Je regrette d'avoir travaillé si dur3. J'aurais voulu avoir le courage d'exprimer mes sentiments4. Je regrette de n'être pas resté en contact avec mes amis5. J'aurais aimé m'autoriser à être plus heureux
08 novembre 2013

Les traces dans le sable

Une nuit, un homme fit un rêve. Il rêva qu'il marchait au bord de la mer en compagnie du Seigneur. Sur le fond du ciel, il voyait se dérouler les scènes de sa vie. Il remarquait, dans chaque scène, deux traces parallèles de pas dans le sable. L'une était la sienne; l'autre celle du Seigneur. À la dernière scène, il se retourna pour voir ces empreintes sur la grève. Il s'aperçut alors qu'à divers moments de sa vie, il n'y avait qu'une trace de pas. Et que ces moments de marche solitaire... [Lire la suite]
Posté par GuillaumeDou à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

08 novembre 2013

Légende amérindienne du colibri

Un jour, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. »Légende amérindienne
07 novembre 2013

Vous venez d'un domaine où il y avait 100/100 d'amour...

" Vous venez d'un domaine où il y avait 100% d'amour... votre première blessure est de vous trouver dans une famille où les parents ont le coeur en partie fermé... peut être leur coeur est ouvert à 2% ou si vous avez de la chance à 20 ou 40% d'amour... alors vous vous demandez "où est cette émotion d'amour à laquelle j'étais habituée ?" Aucun gâteau au chocolat, ou centre de soin, ou partenaire ne peut vous aimer autant que Dieu vous aime.Quand j'étais petite j'avais des dons psychiques et mes parents les ont encouragé.2012 est... [Lire la suite]
07 novembre 2013

Tendre l'autre joue, qu'est-ce à dire?

" certains exégètes de la Bible suggèrent que l'invitation de Jésus à "tendre l'autre joue", quand quelqu'un nous frappe, fait référence à cette polarité intérieure que nous possédons tous : l'intellect (les pensées, les idées) et le coeur (les sentiments, les émotions). Quand quelqu'un vous frappe sur la joue gauche - le coeur - et que vous êtes submergé de sentiments négatifs, tendez la droite, utilisez votre intellect: pensez, réfléchissez, activez vos méninges, pour vous sortir au plus vite du marais boueux de vos émotions.... [Lire la suite]
07 novembre 2013

Recette du corps humain

Vous n'êtes pas simplement un nom et un prénom, dotés d'une histoire sociale. Voici votre véritable composition.Vous êtes 71/100 d'eau claire, 18/100 de carbone, 4/100 d'azote, 2/100 de calcium, 2/100 de phosphore, 1/100 de potassium, 0,5/100 de sodium, 0,4/100 de chlore. Plus une bonne cuillérée à soupe d'oligoéléments divers: magnésium, zinc, manganèse, cuivre, iode, nickel, brome, fluor, silicium. Plus encore une petite pincée de cobalt, aluminium, molybdène, vanadium, plomb, étain, titane, bore.Voilà la recette de votre... [Lire la suite]