02 novembre 2014

Ecoutez très attentivement vos pensées

« Ecoutez très attentivement vos pensées. Observez-vous vous-même. Voyez-vous exactement tel que vous êtes, sans aucune déformation. » Susunaga Weeraperuma in « Krishnamurti, tel que je l'ai connu »

26 octobre 2014

La vrai dévotion

« La vrai dévotion est sans motif. C'est l'état dans lequel on ne demande rien. Mais quand vous vous tenez devant un autel et offrez une Puja et puis demandez des faveurs en retour, c'est de la corruption psychologique, n'est-ce pas? Vous essayez de négocier avec le divin. Vous dites à la déité : « Je vous offre ceci et vous devez me procurer cela en retour. » Mais la vraie dévotion est un état dans lequel l'esprit n'est pas centré sur quelque objet particulier, quelque personne, déité, croyance ou idée. » ... [Lire la suite]
22 octobre 2014

Si vous faites le bien

"Si vous faites le bien, vous le faites à vous-mêmes; et si vous faites le mal, vous le faites à vous [aussi]" in le Coran : Sourate 17
17 octobre 2014

La Vie passe...

La Vie passe par tout...
Posté par GuillaumeDou à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
16 octobre 2014

Effort pour éliminer la violence

« Est-ce que faire un effort pour éliminer la violence n'est pas en soi une forme de violence? » Krishnamurti
08 octobre 2014

Vous seul pouvez guérir votre esprit

« N'importe qui peut guérir le corps, mais vous seul pouvez guérir votre esprit. L'état de votre esprit agit sur votre état de santé. C'est pourquoi il est beaucoup plus important d'élucider le désordre intérieur et d'amener l'ordre dans l'esprit. » Krishnamurti

03 octobre 2014

Votre expérience du monde

« Votre expérience du monde est déterminée par la façon dont vous le voyez, ce qui explique pourquoi, lorsque vous modifiez votre perception de vous-même, vous transformez aussi le monde dans lequel vous vivez. » Guy Finley    
01 octobre 2014

Vous êtes le monde

« Vous êtes le monde et le monde est vous. » Krishnamurti
25 septembre 2014

Nous ne condamnons chez l'autre...

« Nous ne condamnons chez l'autre que ce que nous n'avons pas encore accepté en nous-mêmes. » Anonyme  
23 septembre 2014

Les beaux enfants

Les fils de rois que rien ne presseLes beaux enfantsCeux qui attirent la tendresseEn se jouantLes yeux trop grands, la lèvre tendreLe pas légerSavent si bien se faire attendreSans se donnerLes beaux enfants que l'on regardeComme un cadeauEt sans jamais y prendre gardeC'est tellement beauOui, tellement qu'on se réveilleUn peu voléComprenant pas que la merveilleS'en soit allée{Refrain:}Les beaux enfants, les beaux enfantsComme une voile dans le ventVous font partir à la dériveDedans leurs yeux de flamme viveLes beaux enfants, les... [Lire la suite]