10 mars 2015

Envers tous les hommes

« ...de ne médire de personne, d'être pacifiques, modérés, pleins de douceur envers tous les hommes. »  (Tite 3:2)

26 novembre 2014

L’inconscient d’une personne est projeté sur une autre

« L’inconscient d’une personne est projeté sur une autre, de sorte que la première accuse la seconde de ce qu’elle réalise en elle. Ce principe est d’une telle universalité que nous serions bien avisés, avant de critiquer autrui, de nous asseoir et de réfléchir à savoir si ce n’est pas à nous qu’il conviendrait de jeter la première pierre.»Carl Gustav Jung 
08 novembre 2013

Jugement

" L'impact du jugement d'autrui est directement proportionnel à l'intensité des jugements que vous portez contre vous-même. Si vous jugez beaucoup, les jugements d'autrui feront écho aux vôtres et auront une influence considérable sur vous. Inversement, si vous n'avez que très peu de jugements envers vous-même, ceux des autres vous traverseront librement, sans faire résonner la moindre corde dissonante en vous " Olivier Clerc "Le don du pardon"
Posté par GuillaumeDou à 05:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
28 octobre 2013

Ce sont souvent ceux qui ont des défauts qui les voient partout

" Ne croyez pas que ce sont nécessairement les gens de bien qui soulignent la malhonnêteté, l’injustice et la méchanceté chez les autres.Au contraire, ce sont souvent ceux qui ont ces défauts qui les voient partout : ils sont toujours critiques et soupçonneux, parce qu’ils jugent le monde entier à travers eux.Et inversement, ceux qui possèdent de grandes qualités morales ne remarquent pas tellement les défauts de leur entourage, car ils voient les autres à travers les qualités qu’ils possèdent, eux. Chaque être humain ne peut voir... [Lire la suite]
22 octobre 2013

Inconscient projeté

« L’inconscient d’une personne est projeté sur une autre, de sorte que la première accuse la seconde de ce qu’elle réalise en elle. Ce principe est d’une telle universalité que nous serions bien avisés, avant de critiquer autrui, de nous asseoir et de réfléchir à savoir si ce n’est pas à nous qu’il conviendrait de jeter la première pierre.»Carl Gustav Jung