" Plus j'avance, plus j'ai le sentiment d'être éveillé à la complexité de ce que je suis, de ce que sont les autres, de ce qu'est la vie. Cela me donne plus de responsabilité, dans le sens où cela m'oblige à ne pas tricher par rapport à ce que j'affirme être mes intentions essentielles. Plus on est conscient, plus on se doit d'être cohérent par rapport à son Essence. Car le fait d'être plus conscient rend plus sensible, et cette sensibilité provoque un réel inconfort lorsque, dominés par notre Ego, nous trahissons nos aspirations essentielles. Je suis devenu plus sensible, je n'arrive plus à m'imposer ce que je m'imposais auparavant. Je ne peux plus tricher longtemps: très vite, mon humeur s'assombrit et mon corps manifeste des symptômes désagréables. Et si je n'écoute pas ces signaux d'alarme, je tombe malade. " Tu es devenu fragile ", m'a dit un ami. Je ne crois pas qu'il s'agisse de fragilité. Au contraire, cette sensibilité est ma meilleure alliée, car elle m'empêche de m'épuiser avant qu'il ne soit trop tard. "

Thierry Janssen in " Confidences d'un homme en quête de cohérence "